Augustin Normand Modélisme

 

 

 

Zone de Texte:  7 GENERATIONS
Zone de Texte:   LE COIN DU MUSEE ET DE L AAMM
 

 


POURQUOI PAS ? Le mixte et le mythe                    affiche.JPG

histoire de marine

 Cette page d'histoire est issue de différents sites particulièrement intéressants sur la genese de l'hélice propulsive

http://www.culture.gouv.fr/Wave/image/joconde/0438/m071820_0002615_p.jpg

NORMAND Augustin ; BARNES

première hélice du Napoléon

2e quart 19e siècle

Le Havre ; musée de l'Ancien Havre

 

 
http://pagesperso-orange.fr/a.normand.modelisme/HELICE_F_SAUVAGE.jpg
L’hélice de Fréderic SAUVAGE     site du musée de   la Marine

 : http://www.musee-marine.fr/site/fr/877                                 

                                                                                                 et de la base Joconde 
: Ministère de la culture - Direction des musées de France - Base Joconde

 

Projet d’hélice       

Ce modèle d’hélice propulsive en bois est l’œuvre de Frédéric Sauvage, inventeur et savant français. Il réalisa ce projet pour appuyer ses études et expériences sur la mise au point d’un appareil destiné à remplacer les roues des bâtiments à vapeur .Il s’associa au constructeur de navires Augustin Normand pour ses recherches et appliquer cette nouvelle invention à un navire. Malheureusement, l’hélice à spirale entière de Sauvage gaspillait la puissance de la machine. Normand eut alors l’idée de la fractionner en trois branches. L’opération fut un succès complet, mais Sauvage ne voulut jamais reconnaître cette amélioration.

Biographie

Zone de Texte:  
NORMAND Augustin ; BARNES
Sixième hélice du Napoléon 
2e quart 19e siècle 
Le Havre ; musée de 
l'Ancien Havre 

Frédéric Sauvage
Boulogne sur mer 1785 - Paris 1857

F. Sauvage débuta sa carrière chez un constructeur de navires avant d’ouvrir en 1811 son propre chantier. Il explora divers domaines avant de revenir vers l’architecture navale en présentant en 1832 un brevet d’hélice propulsive, basée sur le principe de la godille. Grâce au soutien du constructeur havrais Augustin Normand, les premiers essais eurent lieu. Les résultats furent décevants, car inadaptés aux grands navires. Le refus de Sauvage d’apporter les modifications proposées par Normand entraîna la fin de la collaboration entre les deux hommes. Ne trouvant pas l’appui escompté auprès du gouvernement ni auprès de l’Académie des Sciences, Sauvage criblé de dettes fut emprisonné. Il perdit la raison, et mourût interné.

Augustin Normand
1792-1871

Zone de Texte:  

Impératrice du Brésil, trois mâts, 1859 
2e quart 19e siècle 
Le Havre ; musée de l'Ancien Havre

Issu d’une famille d’architectes navals implantée à Honfleur depuis le début du XVIIIe siècle( chantiers Normand créés en 1728), Augustin Normand fait ses premières armes à l’arsenal du Havre, entre 1808 et 1814. C’est alors l’un des centres à la pointe des sciences et techniques navales. Les difficultés récurrentes entravant le développement des chantiers Normand au port de Honfleur l’amènent à s’installer au Perrey du Havre en 1816.Vers la fin du règne de Charles X, Augustin Normand se lance dans la construction de navires à vapeur. Il n’abandonne pas pour autant les grands bâtiments à voiles,et ses clippers sont parmi les plus rapides du temps. Les plus célèbres parmi ces hirondelles de Rio s’appellent France et Chili, Paulista, Carioca, Petropolis, Commerce de Paris ou encore Impératrice du Brésil

 

Les succès qu’il remporte dans touts ces domaines apporte une notoriété sans égale à ses chantiers. En 1842, en collaboration avec le mécanicien anglais John Barnes, il construit au Havre le premier vapeur français à hélice, le Napoléon de 376 tonnes (rebaptisé Corse en 1850 lors de son entrée comme aviso dans la Marine militaire).
Associé à son fils, Benjamin (1830-1888), le nom d’Augustin Normand demeure également attaché aux améliorations apportées à la machine alternative à expansion

 

Je vous invite également à visiter un site consacré à l'histoire de Honfleur où l'on comprend mieux la place d'Augustin Normand dans la synthèse finale qu'il fit des travaux et
déboires
de Frédéric Sauvage et de John Barnes

http://www.passocean.com/HistoiresdeHonfleur/sauvage/fredericsauvage.html

Tout savoir sur le patrouilleur "AUGUSTIN NORMAND" : il y a un site à ne pas manquer pour y découvrir tout de la vie à bord et pour compléter fort utilement  notre savoir sur
la création de l'hélice : http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviation-marine/marine-1914-1918/patrouilleur-augustin-normand-sujet_778_1.htm

http://pagesperso-orange.fr/a.normand.modelisme/_borders/helice%20titanic.jpg   http://www.culture.gouv.fr/Wave/image/joconde/0438/m071820_0002620_p.jpg  http://www.culture.gouv.fr/Wave/image/joconde/0438/m071820_0002612_p.jpg

Hélice du Titanic                                                                  Hélice de Smith                                                         Hélice de L’Archimède